La Princesse Astrid de Belgique à Abidjan31/01/2018

Auteur : Gary SLM / Publié le : 23 octobre 2017 dans Afrique sur 7

La princesse Astrid de Belgique est arrivée à Abidjan, ce dimanche, avec une forte délégation de chefs d'entreprises belges. Accueillie par le vice-président Daniel Kablan Duncan, l’archiduchesse d'Autriche-Este, deuxième enfant du roi Albert II et de la reine Paola entend intensifier le travail desdites entreprises en Côte d'Ivoire.

Avec le président Alassane Ouattara, la Côte d'Ivoire est véritablement de retour dans le concert des nations. De même, l'économie ivoirienne affiche des perspectives très prometteuses qui font courir tous les grands de ce monde. Outre la France, le Maroc ou encore la Chine, investisseurs en Côte d'Ivoire, la Belgique se signale également.

C'est donc dans ce contexte économique très particulier que la princesse Astrid fait le déplacement d'Abidjan. Accompagnée du vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères belge, la tête couronnée conduit une mission hautement stratégique. Ainsi que le déclare Didier Reynders, le vice-premier ministre : « Il y a plus de 130 personnes qui accompagnent la princesse Astrid dans cette visite en Côte d’Ivoire. Et nous le faisons avec les trois régions du pays, la région bruxelloise, la région flamande et la Région wallonne. » Puis, il ajoute : « Ce qu’on peut attendre de cette visite est d’intensifier le travail des entreprises qui ont déjà investi en Côte d’Ivoire, trouver d’autres formes d’investissements et puis développer les échanges commerciaux. »

Poursuivant, l'Autorité belge a par ailleurs indiqué : « Il s'agit d’aider les entreprises qui sont ici à se développer et d’autres à prendre pied en Côte d’Ivoire et à travailler avec des partenaires ivoiriens. Donc, on a vraiment une mission qui est très concrète, qui est très pratique. Cette mission vise à renforcer les échanges bilatéraux entre nos deux pays. »

Notons que les échanges entre la Côte d'Ivoire et la Belgique ne cessent de croître au fil des ans. La sœur du roi Philippe de la Belgique entend donc profiter de la bonne croissance de l'économie ivoirienne pour son pays. Plusieurs accords de partenariat devraient être signés entre les entreprises belges et le secteur public ivoirien. La délégation belge sera reçue par le président Alassane Ouattara après cette cérémonie de signature de contrats.