Le secteur aéronautique belge brille de milles éclats19/09/2018

Le saviez-vous? La Belgique est un leader mondial de l'industrie aéronautique et aérospatiale. Pour faire étalage de cette expertise, l'Agence Belge pour le Commerce Extérieur vient de publier un document intitulé "Belgian Aerospace", qui décrit ce secteur qui fait briller notre petit pays.

La 1ère partie de la publication relate l’émergence de l'industrie aéronautique et aérospatiale belge. Depuis les années ’70, la Belgique s’est toujours imposée comme un des principaux pays actifs dans ce secteur et a même été un des moteurs de l'Agence spatiale européenne (ESA). Aujourd'hui, ce secteur d’activité emploie en Belgique plus de 10.000 personnes et affiche un chiffre d'affaires de quelque 3,1 milliards d'euros, dont quelque 2,5 milliards d'euros générés par le secteur aéronautique et 0,6 milliard d'euros par le secteur aérospatial.

La Belgique offre donc un environnement intéressant pour les investissements dans l'industrie aéronautique et aérospatiale. Cette réalité se confirme dans divers classements internationaux comme ceux de l’entreprise PwC (« Aerospace manufacturing attractiveness rankings »), du magazine fDi Intelligence (indice « Aerospace Cities of the Future ») et de la place occupée dans QS World University Rankings (« Mechanical, aeronautical and manufacturing top universities »).

Les entreprises belges actives dans le secteur aéronautique et spatial sont très orientées à l'international. On note à la fois l’intérêt que manifestent les sociétés étrangères de venir investir en Belgique et l'expansion de nos entreprises outre-frontière, tant via leurs exportations que via des acquisitions.  On estime que 90% du chiffre d'affaires des entreprises belges actives dans le secteur de l’aéronautique et de l’aérospatial est généré par des activités à l'exportation, souvent dans des marchés de niche.

La seconde partie, consacrée à l'industrie aéronautique, analyse plus largement le secteur de l'aviation. Le nombre de passagers a doublé entre 2006 et 2018, en partie à cause du développement de la classe moyenne et de la baisse des coûts des billets. Les investissements dans le secteur de la défense ont diminué au cours de cette période, mais devraient reprendre vigueur dans les prochaines années. Les dix plus grandes entreprises du secteur représentent 60% du chiffre d'affaires total, mais sous-traitent quelque 60% de ce chiffre d’affaires à des entreprises spécialisées. Tant Airbus que Boeing s’attendent à ce que la croissance du secteur poursuive sa progression.

La troisième partie, consacrée au secteur spatial, décrit quelques étapes clés qui ont amené cette industrie à son niveau actuel, depuis les produits et technologies dits de « double usage », à l’ouverture du marché ou encore à l'émergence de missiles réutilisables et aux flux des investissements. Les quatre principaux secteurs spatiaux sont décrits en détail : services par satellite, équipement terminaux au sol pour satellite, fabrication de satellites et industrie du lancement. Une attention particulière est accordée aux entreprises et aux organismes belges qui jouent un rôle clé dans le secteur.

La quatrième partie présente les entreprises belges à l’avant-garde des nouvelles tendances aéronautiques et décrit le point d’intersection entre l'aérospatial et l'industrie belge, à savoir le fort accent porté sur l'innovation. Les entreprises belges occupent en effet une situation d’avant-garde dans les créneaux qui déterminent de plus en plus le futur de l'aéronautique, tels que l'impression en 3D, les matériaux de pointe, l'automatisation, la simulation numérique et le « Big data ».

Dans la cinquième partie de l’étude, un certain nombre d’acteurs du secteur aéronautique et aérospatial sont mis en évidence ainsi que des entreprises du secteur:

  • Interviews avec des entreprises actives dans les niches « Matériaux et structures avancés », « Programmes et systèmes embarqués » et « Services & applications ». Ces entreprises ont acquis une réputation de niveau mondial dans leur secteur d’activité et donnent un exemple concret de l'expertise belge.
  • Une liste non exhaustive des sociétés et organismes belges actifs dans l'industrie aéronautique et aérospatiale, y compris l'indication de l’appartenance à une des trois niches précitées.

Vous pouvez downloader la publication en suivant le lien ci-dessous.